Une bonne qualité de l'air intérieur est d'une importance vitale

Une bonne qualité de l'air intérieur est d'une importance vitale

L'air que nous respirons chaque jour a un impact majeur sur notre santé et notre bien-être. Selon des études de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'Agence européenne pour l'environnement, les substances nocives pour l'intérieur (Indoor Air Pollution) peuvent causer de graves dommages à la santé. Selon ces études, la connaissance du climat intérieur est très inférieure à celle du climat extérieur.

Parce que nous passons 90% de notre temps à l'intérieur, un climat intérieur sain est extrêmement important. Une bonne qualité de l'air intérieur assure un environnement de vie et de travail plus sain, ce qui réduit les congés de maladie et les problèmes de santé.

Qu'entendons-nous par qualité de l'air intérieur?

Par qualité de l'air intérieur (ou Indoor Air Quality), nous entendons des facteurs d'environnement intérieur qui affectent la santé, le confort ou les performances humaines (telles que la productivité). Contrairement à l'air extérieur, l'air intérieur circule en permanence, de sorte que des substances nocives peuvent s'accumuler et rester dans une pièce. Pour garantir une bonne qualité de l'air intérieur, il est important de surveiller correctement la température, l'humidité, la ventilation et l'acoustique.

L'importance d' une bonne qualité de l'air intérieur

Parce que nous passons la plupart de notre temps à l’intérieur, la qualité de l’air a un impact majeur sur notre vie quotidienne. Les substances nocives (telles que la poussière fine) peuvent causer de graves problèmes de santé. La recherche montre que:

  • L'air peut être contaminé 2 à 5 fois plus que l'air extérieur
  • Plus d'un Européen sur six vit dans des bâtiments où la qualité de l'air intérieur est malsaine (étude ECOFYS)
  • L'humidité et les moisissures augmentent le risque d'asthme de 40% (étude IBP Fraunhofer)
  • La productivité diminue de 6% à 9% lorsque le climat intérieur est mauvais.

 

En cas de mauvais climat intérieur (p. Ex. Ventilation insuffisante, poussière fine, matériaux de construction médiocres, mauvaise acoustique, produits de nettoyage nocifs, etc.), des problèmes de santé tels que maux de tête, nausées, fatigue, vertiges et irritations du nez, de la gorge et des yeux peuvent survenir. Une exposition à long terme à une mauvaise qualité de l'air intérieur peut compromettre la santé, avec une inflammation chronique et des troubles dans le pire des cas.

Améliorer la qualité de l'air intérieur

Pour améliorer le climat intérieur et assurer une excellente «Indoor Air Quality», il est important de s'attaquer aux différentes sources de pollution afin d'éviter toute pollution supplémentaire.

Les conseils ci-dessous peuvent améliorer la qualité de l'air intérieur, entraînant une exposition réduite aux substances nocives et à la pollution atmosphérique:

  • bonne ventilation: cela garantit que l'air frais peut pénétrer dans l'espace et que la concentration de substances nocives peut être réduite au minimum
  • faible humidité: une humidité de l'air comprise entre 45% et 55% est idéale. Cela évite les moisissures et assure un cadre de vie et de travail agréable
  • purificateurs d'air: dans les espaces difficiles à ventiler, les purificateurs d'air offrent une solution. Fournir des filtres de haute qualité et les remplacer régulièrement
  • nettoyer régulièrement les humidificateurs et les déshumidificateurs, ils peuvent constituer un terrain fertile pour les moisissures et les bactéries
  • Attention au vert: les plantes ne sont pas seulement belles, elles apportent également de l'oxygène dans l'air
  • Emplacement des imprimantes: les imprimantes sont une cause (sous-estimée) de la pollution atmosphérique. Il est donc préférable de le placer en dehors du bureau.
  • choisissez de bons matériaux: des choix judicieux de matériaux peuvent rendre le climat intérieur plus agréable. Les sols et les murs insonorisés, par exemple, garantissent une meilleure acoustique et une réduction (potentielle) des plaintes liées au stress.
  • Soyez prudent avec les composés organiques volatils (COV). Nombreux de produits émettent des substances lors de leur utilisation. Dans de nombreux cas, ces substances sont nocives pour la santé. Notez le score TVOC des produits. Si ce n'est pas présent, alors dans de nombreux cas, les émissions seront assez élevées.

Un bon sol contribue au climat intérieur

Un bon sol peut également contribuer à une excellente qualité de l'air intérieur. Chez Tarkett, nous avons plusieurs solutions de sol qui contribuent positivement au climat intérieur, que ce soit sur le lieu de travail ou à la maison.

Tarkett ne contient pas de phtalates dans aucun de ses produits de plancher élastique. Bien que les concentrations soient faibles dans les sols, Tarkett a complètement éliminé l'utilisation de ces plastifiants dans les sols en PVC. En conséquence, pour ces catégories de produits, Tarkett a veillé à ce que les émissions de composés organiques volatils soient tombées au-dessous de la norme de plus de 1.000 fois. Les niveaux sont si bas pour la plupart de nos sols qu'ils ne sont plus mesurables.

DESSO AirMaster® a été spécialement développé pour collecter et retenir les particules nocives. Les tapis des collections AirMaster® absorbent beaucoup plus efficacement les poussières fines que les solutions de revêtements de sol classiques.

Qualité de l'air intérieur
Qualité de l'air intérieur laboratorium

Une grande partie de nos collections de moquettes et de sols durs est également certifiée Cradle to Cradle®, ce qui garantit que ces solutions de sol répondent à des exigences strictes en matière de santé, d’environnement et de durabilité. Des matériaux sains et recyclables sont utilisés, de sorte que nous nous assurions de suivre les principes de l'économie circulaire. Cela rend ces sols bons pour le climat intérieur et extérieur.